Théâtre sans frontières

Théâtre sans frontières

Catégories
${ getMainCategory(selectedNews) }
Retour
${ calendarTrans }
Aucun événement disponible

27 sept.07 oct. 2017

de 8 € à 30 €

16:00 / 20:30

01:30

Partager
Description

Une partition gestuelle et documentaire avec 53 supporters du Racing Club de Lens

À chaque fois, des récits de vie. En deux spectacles, finir en beauté (écrit en hommage à sa mère décédée) et Moi, Corinne Dadat (avec une femme de ménage rencontrée à Bourges), Mohamed El Khatib a fait sensation dans le paysage théâtral. Celui qui se définit comme « auteur et fils d’ouvrier » entend restituer sur scène la parole vive de ces « gens de la moyenne » que chantait Colette Magny. « Une grande famille, dit-il, que je regarde toujours avec bienveillance et tendresse et qui peut tout autant m’effrayer quand j’observe la misère sociale, intellectuelle et politique qui en surgit parfois. » Sans misérabilisme, mais en empathie, Mohamed El Khatib crée aujourd’hui Stadium, projet chorégraphique pour 53 supporters du Racing Club de Lens. Loin de considérer le public des stades comme une foule grégaire, il s’agira notamment de vérifier que le football « permet aussi de représenter, d’incarner une histoire, des valeurs et un imaginaire. »

Jean-Marc Adolphe

Conception Mohamed El Khatib, Fred Hocké Texte Mohamed El Khatib Environnement visuel Fred Hocké Environnement sonore Arnaud Léger Collaboration artistique Violaine De Cazenove, Eric Domeneghetty, Thierry Péteau

AVEC 53 supporters du Racing Club de Lens

Galerie