Espace Partagé

Espace Partagé

Catégories
${ getMainCategory(selectedNews) }
Retour
${ calendarTrans }
Aucun événement disponible

07 nov. 2020

5 € à 20 €

16:00

01:30

Partager
Description

Moment unique à la rencontre de la culture de l’Arménie éternelle

Pour cette rencontre de la culture de l’Arménie éternelle, les poèmes de Krikor Beledian en seront la pierre angulaire, notamment ce long poème Langue Dépeuplée (Mantras, 2010) qui évoque le génocide de 1915 et trouve de sombres échos dans l’actualité. 

Né dans la communauté arméno-libanaise de Beyrouth en 1945, Krikor Beledian vit à Paris depuis 1967. Il est l’une des figures de proue de la littérature arménienne. Krikor Beledian écrit en vers délibérément libre afin de donner un souffle nouveau à sa langue, sorte de fugue qui permet de raconter l’inénarrable dans un mélange de beauté et de simplicité. Ce romancier, essayiste et poète polyglotte dit écrire « dans une langue non pas de rescapés, mais dans une langue rescapée, condamnée à la mort, exécutée en 1915 et toujours en sursis ; étrangement vivante ».

Les poèmes seront lus par Krikor Baledian, en arménien et Serge Maggiani en français, ils seront accompagnés par les créations musicales de Gaguik Mouradian au kamantcha, et Haig Sarikouyoumdjian au duduk.

Serge Maggiani, acteur dont la singularité tient à sa façon de donner au silence une continuité étrange, comme un espace en suspension rythmé par un langage de corps et de voix sobre et gracieuse. Il fait partie de ces acteurs que l’on va voir deux fois : pour écouter le texte qui vivra en lui et pour le voir lui, tout simplement.  

Gaguik Mouradian, grand joueur de viole kamantcha, perpétue la tradition des troubadours arméniens anciens, les Goussans, et en revisite les longs récits épiques et poétiques par des sonorités envoutantes, rythmées et élégantes. Il est à l’origine du projet Ensemble Gaguik Mouradian qui explore le très vaste patrimoine arménien, son histoire, sa littérature, sa poésie et la grande tradition de l’improvisation propre à ce pays. 

Haïg Sarikouyoumdjian perfectionne son apprentissage dès son plus jeune âge  auprès de différents maîtres et est devenu rapidement un virtuose du duduk arménien (hautbois à anche double). Il sait aussi dépasser les limites de cette tradition et contribue régulièrement à des projets de musique classique, symphonique, contemporaine et jazz au travers de nombreuses créations.

  […] ces soleils ces mares                                nous ont desséchés                                mon fils nous sommes devenus os et pierre parle-nous                   des ombres parle-nous de l’autre côté si tu peux si tu existes encore   je te parle                 comme tu étais avant                                                     et jusqu’à quand vas-tu exister pour étendre de ta voix ces soleils impassibles sur les mots ?   […]  extrait de Langue Dépeuplée (Mantras, 2010)


Le concert du 7 novembre initialement prévu avec L'ensemble Goussan chantant les poèmes de Sayat-Nova et Djivani est reporté du fait de la situation dans le Caucase du Sud.

Pays ARMÉNIE

Krikor Beledian, poésie
Gaguik Mouradian, kamantcha
Haïg Sarikouyoumdjian, duduk

Serge Maggiani lira les poèmes

Avec la Maison des cultures du Monde

Galerie