Théâtre sans frontières

Théâtre sans frontières

Catégories
${ getMainCategory(selectedNews) }
Retour
${ calendarTrans }
Aucun événement disponible
Partager

Parcours artistique

Formée dans les classes d’Antoine Vitez, Brigitte Jaques-Wajeman travaille en tant que comédienne dans plusieurs de ses spectacles de 1969 à 1974. En 1974, dans le cadre du Festival d’Automne, elle réalise sa première mise en scène en créant, pour la première fois en France, la version intégrale de L’Éveil du printemps, de Frank Wedekind, dans une nouvelle traduction de François Regnault. En 1976, elle fonde, avec François Regnault, la Compagnie Pandora, qui devient le Théâtre de la Commune-Pandora au Centre dramatique national d’Aubervilliers lors de sa nomination à la direction en 1991 jusqu’en 1997.

Puisant dans les répertoires classiques et modernes, elle a mis en scène plus d’une trentaine de pièces comme L’Imposture d’après Bernanos, Elvire Jouvet 40 – leçons de Jouvet sur l’Elvire du Dom Juan - en 1986, Partage de midi de Claudel, La Nuit de l’iguane de Tennessee Williams, Ruy Blas de Victor Hugo, Britannicus de Racine, Angels in America de Tony Kushner, Dom Juan, Tartuffe de Molière… Ces pièces ont été présentées lors de festivals et dans de nombreux théâtres, en France et à l’étranger (Comédie-Française, Chaillot, Odéon, Athénée, Théâtre de la Ville…). Ayant le souci de la langue et, particulièrement, de la langue versifiée, Brigitte Jaques-Wajeman s’emploie à révéler la dimension charnelle, sensuelle, des mots. Pierre Corneille étant son auteur de prédilection, elle monte neuf de ses textes, dont Polyeucte, dernier en date.