Espace Partagé

Espace Partagé

Catégories
${ getMainCategory(selectedNews) }
Retour
${ calendarTrans }
Aucun événement disponible

François Gremaud

Festival d'Automne à Paris Prohelvetia

1730 déc. 2021

10 € à 26 €

20:00

01:50

Ouverture de la billetterie pour les cartes le 19/11/2021
Partager
Description

Que ce soit Phèdre ! d’après Racine ou Giselle… d’après le livret de Théophile Gautier, la musique d’Adolphe Adam et la chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot, François Gremaud nous fait partager sa passion pour des figures féminines tragiques du spectacle vivant sur un mode à la fois drôle, léger et riche d’enseignements avec la complicité de la danseuse Samantha van Wissen

Des pointes aux points de suspension, il n’y a qu’un pas… de danse, suggère François Gremaud dans cette exploration de Giselle, un des plus fameux et plus représentés des ballets classiques. Sur scène, la danseuse Samantha van Wissen, remarquée dans la compagnie d’Anne Teresa de Keersmaeker, ne se contente pas d’être l’héroïne de ce livret romantique où une jeune fille meurt d’amour tandis que son aimé est ensorcelé par une danse vengeresse. Surtout, elle s’intéresse à l’état de suspension proche de l’apesanteur où nous plongent parfois les interprètes, tel Mikhail Barychnikov, de ce ballet. D’où le titre Giselle… qui pointe avec une fine touche d’ironie la joie ineffable que procure cette oeuvre où Tchaïkovski voyait « un bijou, poétique, musical et chorégraphique ».

TEXTE François Gremaud

D’APRÈS THÉOPHILE GAUTIER & JULES-HENRI VERNOY DE SAINT-GEORGES // CONCEPT & MISE EN SCÈNE FRANÇOIS GREMAUD // ASSISTANTE À LA MISE EN SCÈNE WANDA BERNASCONI // MUSIQUE LUCA ANTIGNANI D’APRÈS ADOLPHE ADAM // CHORÉGRAPHIE SAMANTHA VAN WISSEN D’APRÈS JEAN CORALLI & JULES PERROT // SON BART AGA

AVEC SAMANTHA VAN WISSEN
& LES MUSICIENNES
LÉA AL-SAGHIR VIOLON, TJASHA GAFNER HARPE, HÉLÉNA MACHEREL FLÛTE, SARA ZAZO ROMERO SAXOPHONE


UNE SOIRÉE – 2 SPECTACLES

DU LUNDI 27 AU JEUDI 30 DÉCEMBRE, IL SERA POSSIBLE DE DÉCOUVRIR LES DEUX HÉROÏNES FÉMININES DE FRANÇOIS GREMAUD À LA SUITE.