Théâtre sans frontières

Théâtre sans frontières

Catégories
${ getMainCategory(selectedNews) }
Retour
${ calendarTrans }
Aucun événement disponible
Partager

Metteur en scène. Directeur de la Comédie de Reims/CDN de 2002 à fin août 2008. En septembre 2008, il succède à Gérard Violette pour diriger le Théâtre de la Ville.

Parcours artistique

À dix-sept ans Emmanuel Demarcy-Mota fonde la troupe des Millefontaines avec ses camarades du lycée Rodin, et continue cette expérience alors qu’il est étudiant à La Sorbonne. Ensemble, ils abordent les pièces de nombreux auteurs européens (Büchner, Shakespeare, Pirandello, Brecht, Kleist…)

Révélé à la profession avec Peine d’amour perdue de Shakespeare il est nommé en 2001 directeur de la Comédie de Reims, il ouvre sa première saison avec deux créations de Fabrice Melquiot (L’Inattendu et Le Diable en partage), un auteur auquel il restera fidèle. Il créé ensuite successivement Six personnages en quête d’auteur de Pirandello, Rhinocéros de Ionesco, d’Homme pour homme de Brecht, Casimir et Caroline d’Horváth. Il est nommé directeur du Théâtre de la Ville en janvier 2008, il y renforce la diversité de la programmation en lui donnant une tonalité encore plus internationale avec une ouverture au théâtre en langue étrangère. Son projet se fonde également sur trois programmations spécifiques : le concours Danse élargie en partenariat avec le Musée de la Danse ; Chantiers d’Europe, qui soutient une jeune génération d’artistes venant de pays européens et le Parcours enfance & jeunesse. Il fonde la Troupe du Théâtre de la Ville, composée d’acteurs et d’autres complices de la première heure avec laquelle il créé Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac, Le Faiseur de Balzac, Alice et autres merveilles de Fabrice Melquiot et dernièrement L’État de siège d’Albert Camus. En octobre 2011, il lance la première édition du Parcours enfance & Jeunesse en associant plusieurs théâtres parisiens, l’année de sa nomination à la tête du Festival d’Automne.
Alors que le site historique du Théâtre de la Ville ferme ses portes pour travaux en 2016, Emmanuel Demarcy-Mota et ses équipes s’installent à l’Espace Cardin. La programmation se déploie ainsi dans ce nouveau lieu, au Théâtre des Abbesses et hors les murs dans de nombreux théâtres partenaires. Parmi les dernières distinctions qu’il a reçues on peut citer en 2015 le Prix de la mise en scène-SACD.

Au Théâtre de la Ville

Décembre 1999
Peine d'amour perdue de Shakespeare


Octobre 2001
Six personnages en quête d'auteur de Pirandello qui tournera pendant trois ans en France et à l'étranger. Le spectacle reçoit les prix de la Critique pour la scénographie et les lumières, ainsi que celui du meilleur acteur pour Hugues Quester.


Janvier 2003
Peine d'amour perdue de Shakespeare

Membre de
BAM
Candoco Dance Company TheShowMust-3.jpg